26
JUN
2017

Socrates II au Sénat

Quand les invités du sénateur Leo Housakos sont  entrés au Parlement du Canada et ont passé par la sécurité, un Nintendo DS a déclenché le détecteur de métal.
Vous n’imaginez pas un invité du Sénat en possession d’un tel article sur lui? Détrompez-vous.

Après le lancement du programme Sénateurs dans les écoles – une nouvelle initiative où les sénateurs visitent des écoles dans leur province d’origine pour expliquer le fonctionnement du Parlement –  les sénateurs ont pensé qu’il est tout aussi important d’inviter les élèves des écoles primaires et secondaires au Sénat.

Après tout, quel meilleur endroit pour en apprendre davantage sur le Parlement que dans la Chambre rouge elle-même? Ainsi, le 17 mai 2017, le sénateur Housakos a accueilli élèves de 6e année du campus II de l’École Socrates-Démosthène.

En tant que Montréalais d’origine grecque  lui-même, le sénateur a accueilli les élèves au Parlement – pour beaucoup, leur première visite – et dans la langue qu’ils parlent probablement chez eux. Les élèves ont bien compris le lien avec leur chez-soi.

« C’était vraiment cool de rencontrer le sénateur Housakos. Il est un fan du Tricolore, comme moi aussi », a déclaré Avyeris. En fait, alors que la plupart sont venus au Sénat sans savoir ce que c’était, beaucoup en sont sortis avec l’ambition de devenir sénateurs à leur tour.

« Tout le monde peut donner son avis ici, parce qu’ils cherchent en fait à conclure des accords – c’est pas comme les enfants qui se disputent à l’école », a déclaré Christopher.
Les élèves ont eu la chance d’en apprendre davantage sur le travail, le bâtiment et ses traditions, pendant que le sénateur Housakos les a guidés à travers un questionnaire du Sénat, nouvellement publié.

« C’est une première expérience pour eux, et même les enseignants ne savaient pas toutes les réponses au questionnaire », a déclaré Georgia Tsakalis, la directrice du Campus II. « Quand ils seront de retour dans leur classe demain, ils vont certainement être en mesure de parler plus profondément du Parlement du Canada. »
La visite a combiné l’éducation et l’inspiration.

Se référant à un portrait du roi George VI suspendu dans le foyer du Sénat, le sénateur Housakos a raconté aux élèves le combat du monarque contre son bégaiement.
« S’il a pu  surmonter ses défis personnels et diriger son pays à travers une guerre mondiale, alors vous pouvez aussi accomplir tout ce que vous voulez vraiment », a-t-il déclaré.

Il a souligné que le Sénat appartient à toute la population canadienne. « C’est votre place, je travaille pour vous », a dit le sénateur Housakos aux élèves. « Il suffit donc de me m’appeler, si vous avez un problème! »
Il ne nous reste plus qu’à guetter la prochaine sénatrice ou sénateur issu directement de notre École.
L’École Socrates-Démosthène