10
MAI
2018

Le déjeuner-causerie 2018

Par un beau mercredi matin ensoleillé, 155 étudiants de 6e année venus de tous les campus de l’École Socrates-Démosthène avec leurs enseignants se sont réunis à la grande salle Québec de la Communauté hellénique du Grand Montréal pour célébrer et s’inspirer d’un ancien élève, père et grand-père d’élèves de l’École, M. Christos Sirros.

Le déjeuner-causerie annuel, a été créé pour nos finissants de 6e année à diverses fins : participer à un rassemblement permettant de faire la connaissance d’autres étudiants de tous les campus autour d’un bon repas, et peut-être forger des amitiés durables, le tout dominé par une conférence d’un ancien élève de l’École qui partage ses expériences avec son jeune auditoire.
M. Gianni Bono, enseignant et orthopédagogue, était le maître de cérémonie. Des élèves, ainsi que M. Chris Adamopoulos, directeur général de l’École Socrates-Démosthène, ont présenté ont présenté le conférencier.
Enseignant, politicien, diplomate, M. Christos Sirros , a raconté l’histoire inspirante de ses débuts modestes d’immigrant, son travail à la Commission scolaire du Lakeshore,  son ascension dans le  Parti libéral du Québec et sa carrière de délégué général du Québec en Europe. Il a, bien sûr, expliqué sa vision de la politique et de la place inclusive que devrait occuper la communauté hellénique au sein de la société canadienne.

En plus des élèves,  de leurs enseignantes et directions, de nombreux parents, l’auditoire comptait aussi l’épouse de M. Sirros, le  Père Demetrios, qui a béni l’assemblée, le président de la Communauté hellénique du Grand Montréal, M. Nicolas T.  Pagonis, ses vice-présidentes, Mme Zoi Batsis, et Mme Aliki Georgiadou-Daher ainsi que le président du Comité de collecte de fonds, M. Tassos Xipolitakis.
M. Pagonis et Mme Batsis ont remis à M. Sirros une plaque en souvenir de son passage remarqué au déjeuner-causerie.

Après le discours passionné de M. Sirros, les élèves ont conclu l’événement en posant à celui-ci des questions variées et réfléchies, comme : « Qu’est-ce qui vous inspire? ». Les réponses ont été fort appréciées par ces jeunes à la croisée des chemins.

Merci Monsieur Sirros!
L’École Socrates-Démosthène